Causerie du CEFQ – 17 mai 2022

Les emballages pour les fromages à croûte vivante

Conférencière invitée :   Amélie Curis, Directrice de projets et responsable produit, Fromagex

Les papiers d’emballage pour ces types de fromage doivent idéalement combler trois rôles :

Conserver
Affiner
Communiquer

Mme Amélie Curis nous explique avec brio toute cette complexité technologique. La grande complexité de leur conception est associée principalement aux besoins d’affinage et de conservation. Pour bien répondre à ces deux rôles, le papier doit être en mesure d’absorber l’eau relarguée par le fromage et la libérer au besoin pour éviter l’assèchement du fromage. Il doit aussi permettre les échanges gazeux, car les cultures d’affinage respirent tout au long de leur entreposage sous papier. Un choix de papier présentant une mauvaise perméabilité aura pour conséquence d’affecter la qualité organoleptique et la durée de vie du fromage.

Plusieurs types de matériaux sont utilisés : des polypropylènes, des polyamines et papiers de différentes épaisseurs et microperforés. Nous avons aussi l’aluminium qui peut être de différentes épaisseurs. Ils peuvent être vernis, collés, cirés, paraffinés ou résinés. Ils sont souvent par la suite complexés, contrecollés. Toutes ces possibilités sont étudiées avec soin par les spécialistes d’AMCOR afin d’optimiser leurs performances sur les fromages. Il faudra également tenir compte de l’impact des encres utilisées pour communiquer l’information sur le produit.

Ces papiers peuvent être fournis en feuille pour des emballages manuels ou en bobine pour des entreprises ayant des lignes d’emballage automatisées. Dans ce dernier cas, il faudra que le papier soit aussi en mesure de bien se comporter sur les équipements en place dans les fromageries.

Chaque type de fromages trouvera le papier qui lui permettra d’exprimer le mieux ses propriétés sensorielles. Pour le sélectionner, des tests de durée de vie en condition réelle d’entreposage avec toutes les composantes en place (étiquettes, caisses et palettisation) sont inévitables. À chaque série d’essais, des ajustements de perméabilité sont faits. Plusieurs mois de tests sont requis pour mener au bon choix.

Finalement, la question qui nous concerne tous : comment améliorer l’impact environnemental de nos choix de papiers ? AMCOR a développé une option nanomatériau, Matrix mono, qui réduit la quantité de matière utilisée tout en éliminant les paraffines d’origine fossile. Leur recyclabilité dépend des installations en place dans les différents pays ainsi que des étiquettes et colles qui sont aussi ajoutées.

Nous sommes maintenant en mesure de faire de meilleurs choix d’emballage et d’être conscients de l’importance de ceux-ci sur la qualité de notre fromage.